07 06 42 03 87
contact@la-fabrique-a-sagesse.com

Qu’est-ce que le coaching ?

Coach, praticienne EFT et auteure

Qu’est-ce que le coaching ?

Soyons honnête, le coaching, de nos jours, veut tout dire et rien dire à la fois. Ce terme est utilisé à toutes les sauces et à tous les parfums, ce qui le dénature complètement ! Alors prenons un peu de temps pour comprendre ce qu’est le « vrai » coaching, à savoir le métier de coach.

L’origine étymologique de « Coach » vient du nom « Cocher ». Autrefois, un cocher avait pour mission de transporter une personne à l’endroit souhaité, dans sa calèche. C’est l’ancêtre du taxi, sans GPS. Pour devenir un bon cocher, la personne devait à la fois connaître les rues de la ville, mais aussi les endroits à éviter, les raccourcis et avoir une posture discrète mais attentive vis-à-vis de son client. Nous retrouvons ces caractéristiques dans le métier de coach, mais pas que…

Qu’est-ce que le coaching ?

Le coaching, dans son sens noble du terme, est une forme d’accompagnement. Le coach connaît très bien la psychologie humaine et parfois un domaine supplémentaire dans lequel il s’est spécialisé (sport, émotions, performances, addictions, relation à l’argent, etc.). Tout comme le cocher connaissait très bien les rues de la ville, le coach connaît très bien les raisonnements humains. Ces connaissances permettent au coach d’accompagner le client dans sa problématique de façon efficace tout en lui permettant d’éviter les écueils qu’un novice se prendrait de plein fouet. Un « vrai » coach est donc formé au coaching (dans une école de coaching, avec un diplôme de coach, je veux dire).

Être formé au coaching veut dire être formé aux bases de la psychologie humaine, être formé à avoir une certaine posture vis-à-vis du client (un bon coach adhère à un code de déontologie par exemple). Un coach spécialisé dans un domaine a souvent d’autres formations supplémentaires liées à celui-ci.

Un coaching est un accompagnement du client vers son objectif. Il se fait en un temps imparti (nombre de séances prédéfinies en début d’accompagnement) avec un objectif clair (défini et affiné dès les premières séances) et parsemé d’exercices à faire par le client (le coaching est orienté action et se concentre sur le présent).

Ce que n’est pas le coaching …

Le coaching n’est pas de la psychothérapie : dans un coaching, on ne parle pas pendant des heures de nos problèmes au coach. Le coaching ne fonctionne pas sous forme « d’abonnement » mais plutôt « de forfait » : le nombre d’heures d’accompagnement (et donc le coût !) est défini au départ. Un objectif est aussi associé au coaching et il s’agit de l’atteindre dans le temps imparti.

Le coaching n’est pas du mentorat : le coach n’a pas besoin d’avoir déjà atteint l’objectif du client pour pouvoir l’accompagner. Il n’a pas la posture de « celui qui sait », du modèle à suivre. Bien sûr, un coach sportif fumeur et en surpoids n’est pas très congruent et ne donne pas tellement envie de lui faire confiance. Cependant, il pourrait être tout à fait à même de vous préparer un programme d’entraînement sur-mesure efficace et de savoir vous motiver dans les moments de découragement. Vous voyez l’idée ?

Pourquoi le coaching ?

Le coaching s’est beaucoup développé car il manquait ce type d’accompagnement : parcourir le chemin vers notre objectif aux côtés d’une personne qui sait nous motiver, nous recadrer, réfléchir avec nous à nos erreurs et qui n’hésite pas à être confrontant s’il le faut (ce que nos proches font plus difficilement).

Si vous souhaitez atteindre un objectif (arrêter de fumer, se (re)mettre au sport, changer des habitudes, sortir d’un marasme, améliorer un point de votre vie…), et que vous voulez augmenter vos chances de succès en vous entourant d’une personne qui sera à vos côtés pour vous aider à déjouer les pièges qui vous attendent, qui saura vous encourager quand c’est nécessaire, et vous recentrer quand vous déviez de l’objectif, alors le coaching est parfait pour cela. Le coaching vous met dans l’action. Ces actions sont proposées par le coach, c’est là toute la puissance du coaching : l’expertise du coach lui permet de choisir les actions à mener pour un maximum d’efficacité. Bien sûr le client garde son libre arbitre et peut tout à fait refuser les exercices proposés.

Un coach a un devoir de moyens et non de résultats, c’est-à-dire qu’il se doit d’accompagner son client au mieux. Par contre, il ne peut garantir l’atteinte de l’objectif, notamment parce que celui-ci dépend grandement de l’implication du client.

Comment fonctionne le coaching ?

Chaque coach peut adapter la forme de son accompagnement à sa clientèle ou a son propre style. Ce qui est cependant recommandé par les écoles de coaching est le forfait : le client s’engage sur un nombre de séances donné pour un objectif donné.

La prise de contact

Un rendez-vous est généralement pris avant tout engagement pour que le futur client et le coach se rencontrent et voient s’ils peuvent travailler ensemble : si le coach peut apporter un accompagnement de qualité à la problématique du futur client et si le courant passe bien entre les personnes. Il est très fréquent que ce rendez-vous soit gratuit ou décompté du forfait si le coaching démarre. N’hésitez pas à voir plusieurs coachs avant de vous décider : la personnalité du coach est tellement présente dans sa façon de travailler qu’il y en a vraiment pour tous les goûts !

Le contrat

Il est très fréquent de signer un contrat lorsqu’un coaching commence. Ce contrat stipule le nombre de séances/heures, les modalités de paiement de l’accompagnement, les droits et devoirs de chaque partie (client et coach), parfois l’objectif du coaching, le code de déontologie du coach, la supervision qu’il suit, et autres informations d’annulations, de prise de contact, de conditions de suivi, etc.

Les premières séances

Le but des premières séances et de faire connaissance avec le client : sa vie, son environnement, ses modes de fonctionnements, etc. et de préciser l’objectif du coaching. En effet, il est très fréquent que l’objectif du client se précise grâce au questionnement du coach (qui est aussi formé pour cela).

Il est très fréquent qu’entre chaque séance le client ait des actions à mener, des exercices à faire en quelque sorte. Au départ, le travail demandé sera plutôt lié à la vie du client (pour gagner du temps en séance notamment). Ensuite les exercices seront axés sur l’objectif.

La dernière séance

Il est très fréquent que la dernière séance soit dédiée au bilan du coaching. Le client et le coach font un bilan sur la qualité de l’accompagnement, sur l’atteinte de l’objectif, les difficultés rencontrées, etc.

Quelques exemples d’objectifs de coaching…

Il existe tellement de sujets de coaching que je ne pense probablement pas à tout ! Voici néanmoins quelques exemples d’objectifs de coaching que me viennent, pour vous donner une idée de ce que l’on peut en attendre :

  • Reprendre confiance en soi
  • Apprendre à défendre ses intérêts (savoir dire non)
  • Arrêter de fumer
  • Augmenter ses performances (sportives, productivité, gestion du temps, etc.)
  • S’améliorer dans ses relations au travail
  • Trouver sa mission de vie
  • Accompagnement dans un changement de carrière
  • Améliorer son rapport à l’argent
  • Reprendre le sport, améliorer sa santé
  • Mieux gérer son stress
  • Créer son entreprise

Comment trouver un coach ?

Les coachs se trouvent un peu partout. Selon l’objectif que vous recherchez (coach sportif, coach de vie, coach en entreprise, …), vous ne trouverez pas le coach de la même façon. Il existe des annuaires un peu partout sur le net. La prise de contact étant souvent gratuite, n’hésitez pas à en rencontrer plusieurs (il est important d’avoir un bon feeling avec votre coach, car vous lui confiez un pan de votre vie finalement).

Comme pour tout ce qui concerne l’accompagnement humain, les recommandations et le feeling sont des critères importants : vous ne devez pas subir l’accompagnement et vous forcer à faire vos séances. Vérifiez bien la présence d’une clause de rupture dans le contrat que vous signez. Cependant, dans le cas du coaching, il y a une petite subtilité à connaître : le coach vous permet d’atteindre votre objectif en partie parce qu’il vous pousse là où vous auriez naturellement abandonné. Ce moment dans le coaching est très désagréable pour le client et ne devrait durer, heureusement, que quelques séances. N’arrêtez pas le coaching si vous détestez votre coach simplement parce qu’il vous fait avancer !

Un coaching est un investissement financier certain (surtout que l’on voit le montant de toutes les séances d’un coup, contrairement aux psychothérapies pour lesquelles l’argent sort un peu chaque semaine). Si vous souhaitez être coaché mais n’avez pas les moyens, pensez à contacter les écoles de coaching qui peuvent vous mettre en contact avec leurs élèves pour un coaching gratuit (cependant vous serez accompagné par un « coach en devenir » avec toutes les maladresses qui vont avec, donc ne choisissez pas d’objectif ou de problématique trop lourds dans ce cas).

Comment se former au coaching ?

Les écoles de coaching sont très nombreuses et en concurrence, donc elles ne filtrent pas les élèves en entrée (même si certaines peuvent vous le laisser croire). C’est donc à vous de sélectionner votre école pour son sérieux, son programme et sa réputation. Regardez aussi si le diplôme délivré possède le label « RNCP » (certification professionnelle reconnue par l’État). Prenez le temps de comparer les programmes, les prix mais aussi l’encadrement (avez-vous accès à une supervision, à des coaches en activité, etc.).

Une formation de coach est un investissement important. Et le métier de coach sans autre spécialité commence à être saturé, donc travaillez votre projet avant de choisir l’école et de vous engager. On vit plus facilement du coaching quand il n’est qu’un outil d’accompagnement parmi d’autres.

En conclusion…

Même si le terme « coach » est aujourd’hui dénaturé, il existe un métier de coach qui a toutes ses marques de noblesse. La plupart des personnes qui « réussissent » s’entourent d’un ou de plusieurs coachs, car le coaching est une excellente façon de nous aider à nous dépasser, d’aller au-delà des limites que l’on se donne naturellement. Faire appel à un bon coach est une très bonne façon de progresser plus vite et plus loin !

J’espère que cet article vous aura un peu sensibilisé au coaching et que vous saurez maintenant reconnaître un « vrai » coach, formé au coaching, d’un entraîneur ou formateur renommé « coach ».

 

Soyez heureux, soyez positifs, soyez grégaires et améliorez notre monde à votre façon !

Marie Juliana

La Fabrique à Sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *